Savoir ce que j’aime? Les questions à se poser

Difficile de savoir ce que j’aime quand la société me conditionne à aimer tout un tas de choses. Nous sommes constamment poussés à ressembler à un modèle: une femme doit être belle et féminine, un homme doit être viril et fort. Lorsque nous ne sommes pas dans ces cases il est fort probable de ressentir un malaise (voir un mal-être) et de ne pas sentir à sa place.

Comment savoir ce que j’aime? Est-ce normal d’aimer quelque chose que les autres n’aiment pas? Suis-je normal?

A quoi est-ce que j’aspirais lorsque j’étais enfant?

On dit que la vérité sort toujours de la bouche des enfants. C’est à moitié en vrai quand on y pense, disons la vision d’un enfant est plus pure que la vision d’un adulte. Un enfant ne connait pas encore les tracas de la vie quotidienne, il envie même les adultes. L’éducation  va énormément influencer sur sa façon de penser et d’agir. Le but de cette question est de replonger dans ses souvenirs et de se rappeler ce qu’on aimait faire enfant et qu’on aurait aimé faire une fois adulte. C’est aujourd’hui que vous devez réaliser vos rêves d’enfant!

Si votre enfance ne vous revient pas, vous pouvez essayer avec l’adolescence ça fonctionne aussi. La crise d’adolescence est souvent associée à une phase de rébellion très courante chez les enfants. Cela apparaît à un moment où il y a une cassure entre les pensées, espérance de l’enfant et celle des parents. Si vous avez eu une crise d’adolescence et que vous êtes désormais adulte, c’est le moment de réaliser la vie que vous souhaitiez avoir.

enfant heureux

Quelles sont mes passes temps le week-end?

Le week-end est un moment que nous sommes nombreux à attendre. On a deux jours pour soi ou pour récupérer (ça dépend des cas). L’idée est de se demander qu’est-ce que vous aimez faire ou aimeriez faire et de vous focaliser sur celle-ci. Posez-vous également cette question: ‘Est-ce que je passe suffisamment de temps pour faire quelque chose que j’aime?’. Attention, vous n’êtes pas obligé d’aimer quelque chose de productif ! Cette question n’a pas pour but de vous rendre productif, elle permet de vous recentrer vers les choses que vous aimez.

Pour égayer vos journées, vous pouvez essayer de faire ces activités en semaine. Si vous n’avez pas le temps, avez-vous essayer de vous lever plus tôt le matin? Cela permet de gagner 1 à 2h de temps pour vous dans la journée, c’est une question d’habitude. Ce ne sera pas forcément facile au début mais vous devriez voir un changement bénéfique pour votre rythme quotidien. C’est plus de temps en semaine mais aussi le week-end!

Est-ce que j’aime quelque chose que je n’ose pas assumer?

Votre différence est votre force. Vous ne devez pas refouler les choses que vous aimez, l’acceptation de soi fait partie des étapes pour être plus heureux. Je vous conseille de vous éloigner de l’entourage qui vous empêche d’être vous-même. Être une façade et une personne ‘parfaite’ (tel que les autres aimeraient vous voir) est le meilleur moyen de ne pas être heureux. Assumer vos différences ce n’est pas forcément défendre une cause. Vous n’avez pas à vous battre pour faire ce que vous aimez, faîtes tomber les barrières ou les barrages qui se sont construits face à vous. C’est un long travail qui vaut vraiment la peine d’essayer!

Savoir ce j’aime en essayant des choses que je n’ai jamais tenté

Nous sommes trop nombreux à laisser tomber avant d’avoir essayé.  Essayer des choses ne veut pas forcément dire que vous les apprécierez (ou que vous y arriverez) mais au moins ce ne sera dans un coin de votre tête. Ça enlèvera ce sentiment d’insatisfaction, de ne pas avoir avoir de vrai projet. L’échec fait aussi partie du jeu.

Par exemple, tu as toujours voulu jouer de la guitare, tu essaies un mois et tu abandonnes parce que tu pensais progresser plus vite. Ce n’est pas grave, ça ne vous rendra ni malheureux ni frustré. Vous aurez le sentiment d’avoir essayé mais que ce n’était peut-être pas pour vous. Cependant, pour d’autres personnes ça pourra avoir l’effet inverse. Ils pourront apprécier et persévérer même s’ils n’ont pas un niveau professionnel. Le principal est que cette activité reste un plaisir et non une contrainte.

aimer guitare

Savoir ce que j’aime sans téléphone portable, écran d’ordinateurs, amis ou membres de la famille?

Imaginé vous confiné et seul, que faîtes-vous? Repensez à la phase récente de confinement, qu’auriez-vous aimé avoir? Qu’auriez-vous aimé faire? Les réseaux sociaux ont leur limite, ils étaient surtout présents pour tuer l’ennui. Beaucoup se sont rendus compte que même avec Netflix et toutes nos séries à regarder, le temps étaient long. Maintenant que nous sommes déconfinés, c’est l’occasion de profiter de toutes ces choses qui nous ont manqués. Les gens ont remis en cause leurs activités, les familles ont passé plus de temps ensemble, des liens ont été renforcés. Il aura fallu un confinement pour réaliser tout un tas de choses qui n’allaient pas dans notre vie d’avant.

Effectuer des tests de personnalités et comparer les résultats

Si vous n’arrivez pas à vous poser toutes ces questions, il vous reste également l’option des tests de personnalités en ligne. Je vous conseille d’en essayer plusieurs et de comparer les résultats. Je ne dis pas qu’ils sont forcément fiables mais ils pourront déjà vous guider dans un premier temps (surtout si vous n’osez pas en parler).

J’espère que cet article vous aura fait un peu réfléchir sur ce que vous aimez et qu’il vous guidera à assumer vos différences. N’hésitez pas venir en discuter avec moi sur Facebook ou sur Instagram si besoin!

One comment

Laisser un commentaire